24/11/2010

« Rencontre transfrontalière : enjeux du changement climatique dans la région genevoise »

Samedi 4 décembre

De 14 h à 18 h

ESPACE Louis Simon (Salle  Villanelle) Gaillard


Invitation,

À toutes les associations, collectifs,  syndicats, ONGs, et toute personne intéressée

 

Le dernier rapport du GIEC sur le climat et l’échec de Copenhague  a montré le défi planétaire que l’humanité  doit  relever pour freiner le réchauffement climatique.

Mais la crise climatique n’est qu’un des aspects d’une crise globale, financière, économique, alimentaire, sociale avec les diverses pénuries qui nous menacent et qui creusent les inégalités.

 

Quel avenir voulons-nous, préparons-nous ?

 

Dans notre région transfrontalière comme ailleurs, de plus en plus de personnes se rendent compte qu’il faut repenser la ville, le territoire et l’économie locale.

Or, il existe de part et d’autre de la frontière, un nombre considérable d’associations qui travaillent déjà un aspect ou un autre de cette problématique globale du changement climatique : économies d’énergie et énergies renouvelables, économie sociale et solidaire, souveraineté alimentaire et agriculture de proximité, logement social, éco-quartiers, mobilité douce et écologique, défense de l’environnement, etc. souvent de façon séparée

Peut-on imaginer un processus qui mette en débat ces différentes initiatives, qui favorise des synergies et  produise une masse critique suffisante pour être visible à l’échelle régionale, permettant de mieux vaincre les obstacles et les inerties ?

Il s’agit de susciter une dynamique fédérative entre associations, qui permettrait de  se coordonner dans l’action, de s’appuyer, de présenter un front commun devant  les instances institutionnelles aux différents niveaux. L’exemple du projet d’agglomération transfrontalière avec sa logique libérale de croissance nous en montre la  nécessité. Il s’agit aussi d’inclure  les manifestations  ou campagnes ponctuelles dans un processus constructif pour agir à plus long terme.

 

C’est pourquoi les associations et organisations signataires organisent  à GAILLARD une première demi-journée ouverte à toute personne intéressée pour partager les expériences, connaissances et expertises accumulées. Le choix d’une commune française est symbolique de notre volonté d’action transfrontalière  pour ce début de  processus à construire :

 

Je suis prêt à dire à Genève très fortement Dupessey.doc 


………………………………


Programme :

 

1ère partie  (14h-15h 30) :

-       les enjeux de la conférence de Cancun

-       les propositions de Greenpeace pour lutter contre le changement climatique

-       l’avancement du processus engagé par Noé 21

   

Pause café (15h 30 – 16 h)

 

2ème partie (16h-17h 30) :

   -Les enjeux du projet de Métropole transfrontalière (AGFUT.74, Sauvons la Planète)

-  la situation de l’agriculture (UNITERRE, AQV)

- les avancées du réseau des villes

(J. Rossiaud, Ville de Genève).

 

 L’objectif sera de dégager des axes prioritaires de réflexion et d’action pour notre  collectif transfrontalier.

 L’activité se terminera par un apéro.

 

Invitent à cette rencontre :

 

Coordination Climat et Justice sociale (GE), Sauvons la planète (74), Association Genevois-Faucigny usagers des transports et Association développement des transports en commun (74), Greenpeace (GE), Noé 21 (GE), ROC (GE), COTMEC (GE), UNITERRE (GE), Les Verts (GE), PS (GE), SolidaritéS (GE)+ Association pour la qualité de la vie (74)

NB : pour se rendre à l’espace Louis SIMON (Rue du Chatelet)

Douane de MOELLESULLAZ : nombreux trams depuis Genève La rue du Chatelet part à proximité de la douane sur la droite. L’Espace Louis Simon est à 500m (possibilité de parking)

 

Pour plus d’information ou contact :

*Juan TORTOSA  004176409 0616 Juan.tortosa@sunrise.ch

 

*Jean-Louis BAILLY  (00) 33 04 50 03 67 28

jlb74250@wanadoo.fr


 

Les commentaires sont fermés.